Modelage II, la panthère

J’ai pris une pause du dessin et je suis retombé en enfance le temps de créer une panthère en pâte à modeler. L’exercice me permet de mieux saisir les volumes. En cherchant des photos de références, j’ai appris plein de choses sur les panthères (Panthera pardus) et ce qui les différencie des autres félins : têtes plus rondes, mâchoires puissantes, pattes avant et cou musclés pour transporter les proies dans les arbres, pieds larges pour marcher en silence aussi bien au sol que dans les branches, griffes rétractiles qui donnent aux doigts de pied une forme carrée.

La panthère chasse à l’affût en bondissant sur ses proies, ses pattes plus courtes ne lui permettent pas de courir aussi efficacement qu’un lion, mais elle peut faire des bonds de 4 à 6 mètres. Lire la suite

Le lion de Jacob

J’ai eu un coup de foudre pour Jim’s Lion de Russell Hoban et Alexis Deacon, traduit en français par Monsieur Ed, sous le titre Le lion de Jacob. C’est l’histoire d’un petit garçon qui doit affronter des peurs trop grandes pour l’enfance et qui découvre en lui le courage sous la forme d’un lion gigantesque. Un thème qui se rapproche davantage du scénario que je tente de développer pour mon court-métrage.

Lion
Illustration d’Alexis Deacon

Les mots de Russell Hoban, tout en délicatesse, vont à l’essentiel pour raconter le quotidien de l’enfant. Ils s’effacent presque complètement lorsque celui-ci entre dans le monde des rêves. Les illustrations foisonnantes et redoutables d’efficacité d’Alexis Deacon prennent alors la relève. Juste et puissant, le résultat évoque l’imaginaire et la folie des bandes dessinées de Winsor McCay. Lire la suite

Billie et Lewis

Billie&Lewis

Dans une boîte, j’ai retrouvé récemment un dessin perdu que j’avais fait quand j’avais douze ans. Ces personnages m’inspiraient encore et je m’apprêtais à les mettre en scène dans un nouveau projet de BD de quelques pages. Avec quelques changements de couleur, voici Billie et Lewis, des amoureux (souvent) malheureux.

EauxVives

Retrouver Gizmo

Depuis plusieurs semaines, je travaille sur dix planches qui seront publiées dans le prochain numéro de Vestibulles. J’ai presque terminé ! J’ai choisi de travailler avec 4 nuances de gris et j’ai ajouté des textures en tentant (très maladroitement) d’imiter Chloé Cruchaudet. C’était vraiment beaucoup trop de travail ! Mes prochains essais seront plus simples. Voici la première planche :
Pierre-Yves Comtois_Retrouver Gizmo_01

La véritable histoire commence à la page 2, vingt ans plus tard, alors que Milan Baksi (celui qui a les cheveux sombres) tente de retrouver son ami d’enfance. J’avais envie de dessiner un homme qui déambule dans une ville trop grande.

Le Vestibulles devrait être lancé le 26 mai dans une salle sombre du Cégep du Vieux-Montréal. Venez nous voir lors du lancement (la bière est gratis).